Principe d’équivalence
Conformément au principe d’équivalence, les cotisations de risque et d’épargne nécessaires à la couverture des prestations doivent correspondre à la valeur attendue des prestations pour les institutions de prévoyance.