Directives stratégiques placements financiers

Directives stratégiques

1. Univers de placement, gestion des risques et notation

Les placements financiers sont examinés et notés tous les ans par une société reconnue en Suisse spécialisée dans les critères ESG. Afin d’évaluer leur qualité à cet égard, les portefeuilles sont comparés à des groupes de pairs et à des indices de référence significatifs. 

Nous comprenons principalement notre stratégie ESG comme une gestion des risques et soumettons les placements financiers à une évaluation quant à

  • de possibles futurs risques de rendement en ce qui concerne les titres d’entreprises qui n’adoptent pas un comportement tourné vers l’avenir du point de vue de la durabilité;
  • de possibles futurs risques de réputation en ce qui concerne les titres d’entreprises qui n’adoptent pas un comportement tourné vers l’avenir du point de vue de la durabilité;
  • de possibles futurs risques de réputation en ce qui concerne les titres d’entreprises qui exercent leurs activités dans des domaines soumis à controverse.

2. Objectifs climatiques de la Confédération et empreinte carbone

La Previs soutient les objectifs climatiques fixés par la Confédération et souscrit aux Accords de Paris. Il s’agit de parvenir à la réduction progressive des émissions de CO2 financées et d’atteindre le zéro net d’émissions de gaz à effet de serre en 2050. 

Nous mesurons tous les ans l’empreinte carbone de nos placements financiers et nous nous alignons en permanence sur les objectifs climatiques de la Confédération. Notre démarche de réduction est définie au moyen d’objectifs intermédiaires dont la réalisation est mesurée et surveillée.

Des objectifs intermédiaires ont également été définis, afin de pouvoir vérifier l’état d’avancement de la démarche. Le premier objectif intermédiaire consiste à réduire l’intensité carbone pondérée de 25% par rapport à son niveau de 2020, à l’horizon 2025 conformément aux recommandations de la Net Zero Asset Owner Alliance.

3. Attitude vis-à-vis des domaines controversés et exclusions

En ce qui concerne l’univers des placements à exclure, nous soutenons les principes du Pacte mondial de l’ONU qui constitue l’initiative la plus importante au monde en matière de développement durable des entreprises. Le Conseil de fondation a ainsi décidé d’exclure de l’univers de placement de la Previs les entreprises qui réalisent une partie de leur chiffre d’affaires grâce à la fabrication d’armes prohibées (armes nucléaires, armes biologiques, armes à sous-munitions et mines antipersonnel). 

Il a également pris la décision d’exclure du portefeuille toutes les sociétés figurant sur la liste d’entreprises recommandées pour l’exclusion de l’association suisse pour des investissements responsables (www.svvk-asir.ch). 

De même, la Previs n’autorise pas dans son portefeuille les placements dans les matières premières que constituent les énergies fossiles et les denrées alimentaires, car ils sont négociés par le biais de produits dérivés et ont un effet purement spéculatif sur l’évolution des prix. 

En outre, nous excluons par principe les placements en valeurs nominales qui génèrent des revenus provenant de la production d’énergie ou de l’extraction du charbon.

4. Engagement en tant qu’investisseur et exercice des droits des actionnaires

  • En matière de durabilité, nous nous engageons pour promouvoir le dialogue avec les entreprises situées en Suisse par l’intermédiaire de l’Ethos Engagement Pool.
  • En matière de durabilité, nous nous engageons pour promouvoir le dialogue avec les entreprises situées à l’étranger au travers de notre affiliation à EOS (Equity Ownership Services) chez Federated Hermes
  • Nous exerçons activement nos droits d’actionnaires auprès des entreprises suisses, leur faisons part de nos revendications et en rendons compte à nos destinataires.
  • Nous exerçons si possible activement nos droits d’actionnaires auprès des entreprises étrangères, leur faisons part de nos revendications et en rendons compte à nos destinataires.